Logo Forum Philo Le Monde Le Mans
Forum Philo Le Monde Le Mans

Le rapport moral

   

Rapport moral 2021(pour l'année 2020)

Rapport moral de la présidente, Nathalie Prince

Le 15 juin 2021

 

Chers tous,

Me voici vous présenter mon premier bilan de ma première saison en tant que Présidente de notre belle Association. Nous nous réjouissons d’ordinaire de la bonne tenue du Forum précédent et nous en tirons des leçons. Je vous avais promis la continuité et non pas la rupture. Les événements en ont décidé autrement.

L’année 2021 a été un désastre pour beaucoup d’entre nous, pour nos anciens partis parfois trop tôt, mais aussi pour nos jeunes qui ont pris le confinement de plein fouet. L’école avec des masques, c’est un peu particulier et nos ados, déjà vulnérables, se sont encore un peu plus repliés dans leurs chambres et derrière leurs écrans. Ça a été compliqué pour tous et il n’y a pas lieu, ici, d’établir une hiérarchie des complications.

Le report du Forum en 2020 est une des conséquences de la crise sanitaire. Pour la première fois de son histoire, le Forum n’a pas pu se tenir et mon rapport moral consiste à acter son absence. Pas de fête de l’esprit. Pas d’anniversaire comme nous avions pu le célébrer en 2019. Pas de partages. Pas de forum, donc pas d’échanges. Le coup dur. Pour ceux qui me connaissent, vous savez combien je suis attachée à la force de la vie. La vague. Celle qui peut tout nous prendre. Et qui repart. Cela me fascine, et vous savez que je n’attends jamais que la pluie s’arrête parce que j’ai appris à danser sous la pluie.

 

Alors le bilan de notre année ?

Si nous nous voyons - ou à peu près aujourd’hui puisqu’on est ensemble à distance, en visio - , c’est parce que nous n’avons pas – et pour cause – pu nous réunir en 2020 en Assemblée Générale. Vous allez me dire : mais puisqu’on le fait aujourd’hui en visio, pourquoi ne l’avons-nous pas faite en visio avant, cette AG ? La réponse, c’est que, tout au long de cette étrange année, nous avons attendu. Comme dans Fort Saganne ou dans Le rivage des Syrtes. Qu’avons-nous attendu ? Que cela cesse, que les masques tombent, que les cafés rouvrent. Nous avons attendu l’autorisation d’être ensemble. Nous avons attendu et cela n’est jamais arrivé ! Notre Forum a bien « failli » se dérouler. On était prêts. On était tous prêts. On avait beaucoup travaillé pour cela. On avait revu la jauge de moitié. Les étudiants de Le Mans Université étaient d’accord pour venir « placer » les gens dans les allées. Chacun était prêt. Anne Gimbert, notre secrétaire, avait mis en route un process d’inscription et de réservation à distance qui marchait fabuleusement bien. On y croyait tous, jusqu’à l’atelier philo qui se tient annuellement désormais à l’université du Mans pour préparer les esprits au thème de l’année, qui a pu se tenir le 15 octobre 2020, un petit mois avant la date prévue pour le Forum. Ce moment nous a d’ailleurs permis (un peu) de nous retrouver. Cela a été une belle séance, car on attendait cela depuis longtemps. Merci mes collègues et amies, Edwige Chirouter, Juliette Morice, Patricia Lojkine, Sophie Jouanno, d’avoir participé à ce moment. Merci Pauline Kérinvel-Viénot et Manon Amandio d’avoir permis de créer l’événement et d’avoir des échanges, sous les masques. Grâce à vous, on a pris un peu l’air !

Et puis cet arrêté selon lequel le Forum ne se tiendrait pas. Un Forum à distance ? Mais quel sens y a-t-il à cela ? Le Forum, c’est du vivant. Du vivant sur la scène, du vivant dans la salle, du vivant dans les coulisses. C’est le cœur du Forum. On a tous besoin de sentir les cœurs qui battent, et l’écran ne permet pas cela. Attendons encore. Un jour, notre Forum (re)viendra !

 

Mais s’il n’y a pas eu de Forum, nous avons quand même réussi à nous retrouver en CA, avec un souvenir ému pour le dernier CA en présentiel, qui s’est achevé par un mémorable pique-nique, le 11 mars 2020, veille du confinement. Nous avons réussi à tenir nos CA à peu près vaillamment. On peut donc considérer que l’association a tenu la barre tant bien que mal. A chaque date, nous avons espéré des CA en présentiel, mais nous avons systématiquement dû renoncer, jusqu’à cette AG que j’aurais aimé tenir « pour de vrai ». N.B. J’aurais pu proposer une AG test comme pour le concert test du groupe de musique Indochine, mais les médias ne nous auraient pas suivi, je pense, dans la démarche. Bref.

 

Alors que retenir de positif en 2020 ?

A mon niveau, c’est l’humain que je voudrais mettre en avant. J’ai pu apprécier par mille petits détails, où j’avais mis les pieds. J’ai la chance d’avoir une équipe formidable, et je profite de ce rapport moral (c’est mon premier rapport moral de toute ma vie et je ne suis pas bien sûre d’être moralement bonne !) pour remercier les membres du CA qui s’impliquent avec dévouement dans notre Association. Le Forum ne s’est pas tenu. C’est vrai. Mais nous étions prêts. Je le redis. Et c’est ce que j’ai envie de crier sur les toits. Parce que ça compte aussi, ces coups de fil, ces rencontres furtives, ces échanges pour faire notre possible, pour garder le lien. Notre AG exceptionnelle d’aujourd’hui est aussi l’occasion de donner la parole à notre trésorier bien-aimé (son bilan suivra) que j’ai appris à connaître et dont j’ai pu apprécier la rigueur joyeuse. Je voulais aussi dire cela.

Si 2020 a été une catastrophe, une équipe s’est mise en place, qui a envie de travailler pour vous pour vous préparer un Forum inoubliable. Et – rassurez-vous – nous reprendrons nos petites habitudes avec une AG en octobre dès que possible.

 

« Notre » Forum 2020 se déroulera en 2021. Et alors ? Nous aurons enfin à cœur d’entendre parler de cette question : être humain ? Et ce sera le bon moment. Les dates sont prises : 5, 6 -7 novembre 2021. Avec des invités qui sont enthousiastes à l’idée d’accepter de nouveau l’invitation du forum. Nous « perdons » Corine Pelluchon dont on connaît l’engagement et la force persuasive puisqu’elle est déjà venue au Mans, mais nous aurons d’autres invités prestigieux, jusqu’à Marie-Françoise Sales, pour retrouver le sourire !

 

Je finis avec quelques chiffres (cela ne me ressemble pas…) Le nombre d’adhérents a pris une claque énorme puisque beaucoup d’entre eux s’inscrivent à l’occasion du Forum.

Pas de forum, pas d’adhérents ? J’ai quand même un peu envie de faire mentir cette petite phrase puisqu’on peut désormais prendre son adhésion entièrement à distance, via Helloasso grâce à Anne Gimbert et à sa remarquable efficacité, et merci à ceux qui ont « joué le jeu » par amour pour le Forum Philo.

Voici donc les chiffres :

  • 241 adhérents en 2019
  • 60 adhérents en 2020

Que les fidèles soient ici remerciés !

 

Je conclus en remerciant tous ceux qui croient en cet événement si singulier et en particulier ceux qui, pour montrer qu’ils y croient, adhèrent à l’Association.

Merci à tous ceux qui m’entendent aujourd’hui et qui sont en train de cliquer pour adhérer. Parce que le Forum le vaut bien. Parce que c’est votre Forum.

Je suis honorée de vous représenter.

J’ai hâte que tout recommence comme avant.

Rapport moral 2022 (pour l'année 2021)

Assemblée générale du 27 juin 2022

Rapport moral de la Présidente, Nathalie Prince

          

Chers tous,

Trois choses à vous dire pour présenter mon rapport moral 2022 :


La première chose sur laquelle je voudrais insister à l’occasion de ce rapport moral, c’est le travail qui a été accompli en équipe.
Je tiens à remercier toute mon équipe pour l’énergie déployée, à commencer par notre trésorier, Antoine Saive, qui a fait bien plus que « trésoriser » et dont l’intervention remarquée pendant le Forum, avec Nathalie Kunde, ancienne secrétaire du Forum, a permis de rendre palpable l’aspect humain de ce Forum et le travail que nous faisons tous ensemble. A l’évidence, tous deux ont permis de nouvelles adhésions et des dons. Je tiens à remercier aussi tous ceux qui ont œuvré à la réussite de notre Forum, dans l’ombre ou la lumière, en mettant au point une biblio ou en accompagnant le concours des lycéens, ne serait-ce qu’en anonymisant les textes, en s’impliquant sur le stand des adhésions ou en ouvrant les inscriptions et les adhésions sur Hello Asso. Je remercie ceux qui ont récemment intégré le CA, qui doit régulièrement se renouveler, et qui ont proposé leurs idées.


Avec le report du Forum 2020, les choses ont été un peu bancales. On n’a pas pu tenir notre apéro-philo à Le Mans Université en 2021, événement coorganisé par Juliette Morice (désormais membre du CA) et moi-même, parce qu’il avait déjà eu lieu en octobre 2020, avec 80 personnes dans la salle Eve. Quant au concours des lycéens, il n’a pas pu se tenir deux années de suite sur le même thème, mais les meilleurs textes ont été primés en 2020 et sont en accès libre sur le site du Forum. On a dû s’adapter et les choses avancent, lentement, mais sûrement. Petit regret pour le café philo de Jean-Pierre Berger, prévu avec l’accord de la librairie Thuard, qui n’a pas pu avoir lieu, COVID oblige. On a fait comme on pouvait. Et c’est ça qui est bien. On ne fait pas l’impossible. On n’est pas des super héros capables de sauver le monde et ses maux, mais on fait ce qu’on sait faire : créer du liant et donner du sens. C’est ce qui nous anime. Vent debout ! Je ne peux pas nommer tous les membres de l’équipe pour ne pas risquer d’oublier l’un(e) ou l’autre de celles et ceux et celles qui ont œuvré pour le Forum, mais je remercie chacun d’entre eux pour les heures dépensées sans compter. Je rappelle que cette Association (en-dehors de l’indispensable Clara Hérin, employée à temps partiel de la Mairie pour l’organisation de l’événement et que je remercie également pour son sourire et son dévouement) ne comprend que des bénévoles (y compris la Présidente) et que sans cette générosité, le Forum aurait du mal à tenir droit.

Parce que notre Association, c’est aussi cela, un groupe d’amis qui regardent ensemble dans la même direction, vers le prochain Forum.

 

  La deuxième chose que je voulais vous dire, c’est que l’édition 2021 a été une belle édition.
Vous le savez, j’étais inquiète, nous étions tous un peu inquiets : le public viendra-t-il, après cette terrible crise sanitaire qui nous a tant abîmés ? Les lieux de culture ont été désertés par le public (et notamment les théâtres) : notre public allait-il déserter notre forum ?

Eh bien non, nous avons vu qu’il n’en a rien été et que notre public a été fidèle. C’était une belle surprise, d’autant plus belle qu’un renouvellement massif du nombre des adhésions nous a permis de compter jusqu’à 207 adhérents pour l’année 2022 après une sinistre année 2021. On peut le dire : c’est une belle association et je suis fière de la représenter.

« Être humain ? », c’était le bon sujet, qu’il fallait prendre en mains et nous sommes reconnaissants aux élèves du lycée Montesquieu de nous avoir proposé ce thème de réflexion. Pas de désistement. Pas de fausse note. Des intervenants à la hauteur. Ni dans les nuages ni à ras de terre. A leur place, dans la grande mêlée de la vie.

Sur le plan scientifique, l’heure est venue de faire un très beau bilan de ces deux journées, avec des interventions exceptionnelles et des moments forts, et l’on attend évidemment le petit folio Gallimard en préparation, pour garder toutes ces idées en mémoire et pour les revivre par écrit.

Deux journées. J’ai envie de dire deux journées seulement, parce que les vacances de la Toussaint tombant pendant la traditionnelle journée dévolue aux lycéens, il a paru plus sage à l’Association de proposer un Forum sur deux jours. Cela dit, le Forum a été apprécié sous cette forme, mais nous n’avons pas pu communiquer dans les lycées cette fameuse année 2021, ce qui est vraiment dommage dans notre effort d’entraîner le public lycéen vers le Forum.


Nos collègues ou amis du Mans ont fait de très belles prestations, je pense à Patricia Lojkine s’appuyant sur le bouleversant récit du siège de Sancerre par Jean de Léry ou à Dominique Avon s’interrogeant sur l’humanisme et la possibilité d’un cimetière où l’on pourrait tous être allongés ensemble au même endroit. Il y a eu ceux qui parlaient sans notes (Alain Caillé ou Stéphane Breton) et ceux qui voulaient parler plus longtemps - et que l’on aurait écouté plus longtemps - (Etienne Balibar) ; ceux qu’on attendait sur des sujets d’actualité (Sandra Laugier, Raja Chatila) et ceux qui savaient donner à penser (Elisabeth Roudinesco) ; ceux qui ont dérangé (Camille Froidevaux-Metterie) et ceux qui ont décoiffé (Donatien Grau) ; ceux qui ont eu le pouvoir de libérer les émotions (les larmes de Florence Aubenas, le sourire de Marie-Françoise Sales, la rêverie d’Etienne Bimbenet) et ceux qui relisaient l’aujourd’hui à la lumière de jadis (Andrea Marcolongo). Bref, on était à la fête et les gens étaient heureux, je crois, d’être dans cette grande salle ces jours-là.


Et puis il y a eu cette question d’une lycéenne après une journée de Forum : « Au fait, c’est quoi être humain ? Vous pouvez être clairs ? ».

Voilà ce qu’on peut retenir, en vrac.


Pour tous ceux qui n’ont pas pu être là ces jours-là, il y a eu les retransmissions en direct et désormais sur le site, parfaitement gérées par une équipe de choc (Yannick Very et Frédéric Labre), avec un matériel capricieux que le Président de Le Mans Université, partenaire officiel du Forum, a su remplacer sans tarder en prévision du Forum à venir. Là encore nous allons tous vers demain. Je vous invite à parler de notre site aux amoureux de la philosophie et de notre Forum en particulier. L’équipe de communication de Le Mans Université a refait le site que l’on peut visiter sans réserve :

https://forumlemondelemans.univ-lemans.fr/fr/index.html

On envisage de se lancer dans l’élaboration, chaque année, d’une petite pastille de quelques minutes pour annoncer le Forum à venir. Merci aux nouveaux membres du CA pour leurs nouvelles idées. Les lignes bougent. Elles doivent bouger. Vous connaissez sans doute ce mot du Guépard, de Lampedusa : « Il faut que tout change pour que rien ne change ».


La réussite du Forum doit beaucoup, humainement parlant, à Jean Birnbaum dont la maîtrise des nuances lui aura permis de modérer ces deux journées avec tout le talent qu’on lui connaît et que l’on apprécie, et le bilan est aussi l’occasion de dire un mot du soutien fort du journal Le Monde avec le fameux « quatre pages » dévolues au Forum.

On n’oubliera pas de remercier - mais le rapport financier en fera un état précis -, le soutien indéfectible du Conseil départemental de la Sarthe et du Conseil régional des Pays de la Loire dont les subventions ont permis la tenue de l’événement dans les meilleures conditions.

Je profite de ce moment pour vous demander de ne pas hésiter, autant que vous êtes, à parler de notre Forum. C’est important que l’on en parle. C’est important de parler. La philosophie, c’est cela aussi, le partage des idées, l’ouverture à de nouveaux concepts, la possibilité de bouger les lignes. Un peu.


En point de vigilance, la rencontre des adhérents n’a pas été à la hauteur de ce que les adhérents pouvaient attendre et je bats ma coulpe. Nous tâcherons d’améliorer ce point à l’avenir.

Quant à l’organisation de la soirée avec la séance aux Cinéastes, c’était un point fort, avec les contremarques et le petit côté gagnant-gagnant pour les adhérents de l’Association (place offerte). A refaire ?

 

  J’en arrive à mon troisième point, qui concerne le Forum à venir.
Le grand changement à prévoir en 2022, c’est la « déterritorialisation » (pour reprendre le terme de Deleuze et Guattari) historique du Forum hors du Palais des Congrès et de la Culture du Mans. Le Palais des Congrès et de la Culture du Mans a été notre repaire et notre repère pendant si longtemps ! Merci à toute l’équipe technique du PCC pour son accueil et son savoir-faire et à Julien Raimbault, qui a su si bien s’adapter à nos petites habitudes. Je garde en tête les images d’une salle de cœur, familière, dans laquelle on se sentait comme chez soi alors qu’on pouvait y rassembler 1300 personnes ! Nous quittons le Palais des Congrès et de la Culture du Mans pour le prochain Forum.

 

Pour quelles raisons ?

Première chose : les dates retenues il y a deux ans au PCC tombaient encore pendant les vacances de la Toussaint en 2022, ce qui nous obligeait encore à ne pas pouvoir compter sur les lycéens une année de plus. Et cela, on ne le voulait pas. On en a parlé avec Jean Birnbaum. C’est un sacrifice que l’on n’était pas prêt à faire. Nous voulons que le Forum attire la jeunesse ; nous voulons accueillir les lycées ; nous voulons trois jours hors vacances scolaires. Nous avons déniché trois dates consécutives en janvier, qui décalaient juste de deux petits mois nos habitudes en proposant un Forum tout début janvier 2023. Mais les exercices budgétaires ne l’entendaient pas de cette manière et la secousse administrative était impensable : deux Forums en 2023, on n’y pense même pas !

Deuxième chose : le Palais des Congrès et de la Culture sera en travaux à compter de l’été 2023, et l’on va devoir s’habituer à ne plus disposer de notre salle de cœur. Alors on s’est dit, les dates possibles se faisant de plus en plus rares : pourquoi ne pas changer dès maintenant ?


Après de nombreux échanges et des décisions qui m’ont parfois échappé, nous sommes partis pour le Forum 2022 sur un nouveau format et des dates un peu plus tardives, hors vacances scolaires, comme nous le souhaitions : le prochain Forum 2022 se tiendra bien sur trois jours, mais sur deux lieux différents.
C’est la Scène Nationale qui accueillera notre Forum, au théâtre de L’Espal le vendredi 25 novembre puis au théâtre des Quinconces les 26 et 27 novembre 2022. Julie Lecomte et Virginie Boccard mettront à notre disposition également le Petit Théâtre pendant les deux jours aux Quinconces, ce qui offrira une jauge plus importante et ce qui nous donnera un peu de jeu : aux Quinconces, avec le Petit Théâtre, on sera presque sur la jauge prévue.

Pourquoi pas trois jours consécutifs aux Quinconces ? Avec une grande salle pour notre grand Forum ? J’ai fait mon possible, mais le possible n’a pas suffi. Pourquoi ? Parce que la Scène Nationale obéit à des exigences programmatiques qui ne sont pas les mêmes qu’une autre scène et il est impossible de pouvoir compter en avance sur trois dates consécutives aux Quinconces. Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Nous aurons nos trois dates, sur deux lieux. Ce sera notre solution 2022. Réjouissez-vous : trois jours, avec encore un pied dans le Centre Ville, c’est une aubaine, et nous nous serrerons un peu, le vendredi, pour nos lycéens.

Nous verrons si nous nous y retrouvons. En tout cas, nous nous y retrouverons !


Je tiens à remercier enfin, pour clore ce bilan moral, Le Mans Métropole, qui nous permet de nous accompagner financièrement sur ces changements géographiques qui ont un coût, et de nous donner les moyens de nous adapter. Oui, il faudra réserver. Oui, ce sera plus petit. Oui, on va essuyer les plâtres d’une nouvelle organisation. Mais c’est ça la vie ! Et c’est une preuve, si besoin était, que notre Forum est vivant ! Voyons donc cela comme un défi supplémentaire et soyez là !

 

2022 sera donc une date marquante qui nous permettra d’explorer deux nouveaux lieux. Il s’agit pour nous de montrer que le Forum, c’est un état d’esprit avant d’être un lieu unique de rassemblement et vous nous aiderez, tous, à inscrire une nouvelle page de l’histoire de ce Forum fin novembre 2022, parce que ce qui compte, c’est d’être ensemble, autour d’une grande question et cette année, c’est sur les murs de L’Espal et des Quinconces que nous écrirons ton nom : Liberté, avec une question qui va résonner dans vos esprits : « Enfin libres ? » Nous vous attendons.

Si vous pouvez en être, vous serez évidemment aussi les bienvenus le 18 octobre 2022, de 18 h à 20 h dans la salle EVE de Le Mans Université pour commencer à réfléchir ensemble sur le thème retenu à l’occasion d’un apéro-philo.

 

Je compte évidemment sur vous pour être là.

Et vous pouvez compter sur moi.

Partagez :